Flux RSS MAIA http://www.maia-ugr-gard.org/ fr Fri, 19 Jan 2018 02:42:29 GMT Fri, 19 Jan 2018 02:42:29 +0100 Séjours Vacances catalogue 2017 http://www.maia-ugr-gard.org/a/720/sejours-vacances-catalogue-2017/ Fri, 17 Mar 2017 15:13:45 Formation des aidants familiaux http://www.maia-ugr-gard.org/a/886/formation-des-aidants-familiaux/ Wed, 20 Sep 2017 16:30:12 Voir les calendriers en cliquant ci-dessous :

]]>
Plateforme aidants Alzheimer http://www.maia-ugr-gard.org/a/50/plateforme-aidants-alzheimer-/ Wed, 13 Sep 2017 13:04:57  Accompagner un membre de sa famille atteint d'une maladie neurodégénérative est une épreuve qui nécessite une disponibilité de temps. Cette présence occasionne très souvent une grande fatigue physique et psychologique chez l'aidant faisant naître un besoin d'être écouté, soulagé et soutenu.

La plateforme d'accompagnement et de répit répond aux attentes des aidants familiaux en favorisant l'accès à une large palette de services et de répits.

 

]]>
Monalisa 30 http://www.maia-ugr-gard.org/a/684/monalisa-30/ Fri, 15 Sep 2017 08:10:53 MONALISA est une démarche exemplaire et collaborative d'intérêt général née de la réflexion lancée en 2012 par Michèle Delaunay, ministre déléguée aux Personnes âgées et à l'Autonomie autour de l'isolement des âgés : une trentaine d'organisations réunies dans un groupe de travail animé par Jean-François Serres, alors délégué générale des Petits Frères de Pauvres, a préconisé dans un rapport une "mobilisation" avec et pour les personnes âgées à différents niveaux :

  • Un engagement national dans une charte commune
  • Une coopération des parties prenantes au niveau départemental
  • Une promotion de l'implication  et la solidarité des citoyens avec les âgés et la constitution d'une équipe citoyenne

Une équpe citoyenne est constituée de bénévoles mobilisés et encadrés par une structure (association, institution) qui ont suivi la formation socle organisée par la coopération départementale MONALISA 30. La désignation d'un référent de l'équipe est indispensable : il sera le garant et le coordonnateur des valeurs du projet de l'équipe.

Les actions de l'équipe citoyenne ont toujours pour objectif d'accompagner la personne isolée à recréer du lien social dans son voisinnage, sa communauté, son village. La première modalité de contact est la visite de courtoisie mais il peut y avoir également des accompagnements en fonction des attentes ou des besoins de la personne.

Contact : monalisa.gard@gmail.com / 04.66.23.32.00

Plus de coordonnées en cliquant ci-dessous

]]>
EHPAD Les Cistes St Quentin la Poterie http://www.maia-ugr-gard.org/a/522/ehpad-les-cistes-st-quentin-la-poterie-/ Tue, 28 Feb 2017 14:22:31 Les missions de l'accueil de jour

Multiples, elles concernent tant la personne accueillie que sa famille :

  • proposer des activités aux personnes isolées,
  • maintenir les capacités motrices et psychiques par le biais d'animations adaptées,
  • faciliter une éventuelle entrée en institution,
  • proposer un répit aux aidants et leur offrir un lieu de parole et de soutien.

 

Pour plus d'informations, cliquer ci-dessous

]]>
Equipe Spécialisée Alzheimer http://www.maia-ugr-gard.org/a/449/equipe-specialisee-alzheimer/ Tue, 28 Feb 2017 15:36:57 « Mes parents atteints de maladie neuro dégénérative ont bénéficié de séances prodiguées par l’Equipe Spécialisée Alzheimer (sur prescription de leur médecin). Ces séances ont permis de leur faciliter le vie quotidienne » déclare une Spiripontaine.
En effet, la maladie d’Alzheimer entraine des difficultés dans l’exécution des activités du quotidien comme l’utilisation des appareils électroménagers, la réalisation des tâches ménagères, la préparation des repas, la prise d’initiative concernant l’hygiène personnelle…Bref tout ce que fait une personne au cours d’une journée.
Une aidante confirme : « l’équipe sait mettre en confiance les personnes souffrant de cette maladie grâce à leur approche délicate avec les personnes âgées et arrive ainsi à les guider pour leur permettre un meilleur maintien à domicile ».
Pour exemple, Monsieur J, souffrant de maladie d’Alzheimer, n’arrive plus à faire sa toilette seul. Il doit être aidé par son épouse qui est épuisée. L’introduction de ce service composé d’un cadre de santé, d’une ergothérapeute et d’aides-soignantes formées aux troubles de la mémoire (Assistant de Soins en Gérontologie) a permis d’améliorer l’autonomie de Monsieur pour la réalisation de sa toilette. Des séances effectuées par l’aide-soignante ont facilité l’acceptation, par la suite, d’un service de soins adaptés. Madame J (son épouse) dit que « cette équipe, disponible et gentille, a réussi à me faire accepter l’aide d’une tierce personne pour la toilette de mon mari, ce que je refusais auparavant ».
Ce service informe l’entourage des grandes lignes de la maladie et de ses conséquences. Madame G, aidante familiale ajoute que «l’équipe permet aussi à la famille d’aborder différemment toutes ces maladies difficiles à assumer. Les séances accordées devraient être plus importantes car elles sont bénéfiques pour tous, malades et accompagnants. »
Parfois des conseils sont aussi donnés aux aidants professionnels.
Mademoiselle K, aide à domicile déclare : «j’étais en difficulté pour accompagner Mme X, je connaissais peu sa maladie mais la rencontre avec l’ESA m’a permis de comprendre les troubles de Mme X. Grâce aux
explications et aux conseils donnés, j’ai compris ce qu’était une activité, je laisse plus d’autonomie à Mme pour mettre la table par exemple. J’ai également un dialogue plus adapté avec elle ce qui permet d’éviter l’apparition d’agressivité de sa part. J’ai rencontré les autres aides à domicile ce qui fait qu’on a toutes adoptées le même comportement et ça se passe beaucoup mieux. »
L’ESA n’intervenant que pour 15 séances, un relai professionnel ou associatif doit être proposé en fin d’accompagnement afin de maintenir d’une part les bienfaits de cette prise en soins et d’autre part de limiter
l’isolement social de ces personnes.
Cette équipe met un point d’honneur à valoriser les capacités de la personne lors d’activité significatives et utiles pour celle-ci comme :
- Le réapprentissage de l’utilisation d’une télécommande ou d’un lavelinge…
- L’entrainement à l’utilisation d’Internet,
- La planification et l’organisation des différentes étapes de la préparation d’un repas,
- La stimulation pour la reprise d’une activité délaissée,
- La création de support adapté pour le repérage dans le temps,
- Des conseils pour l’adaptation du domicile (téléalarme, aide technique pour sortir du lit, planche de bain,
barre d’appui, éclairage, chaussures adaptées….)  Etc…
Aujourd’hui, après deux années d’exercices, l’équipe a développé un réseau professionnel avec les accueils de jour, les CLIC, les consultations mémoire, Gard Alzheimer, les intervenants libéraux, la MAIA (Méthode d’Action pour l’Intégration des services d’aide et de soins dans le champ de l’Autonomie), la plateforme des aidants, les services d’aide à domicile, les Services de soins infirmiers à domicile (SSIAD)…
C’est en septembre 2013 que le centre hospitalier de Pont Saint Esprit a ouvert ce service dédié au maintien à domicile des personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer. Les séances se font au domicile des personnes dans leur cadre de vie.
Aujourd’hui, après deux années d’exercice, le constat a été fait que les séances apportent un bénéficie non négligeable à ces personnes mais aussi à leur entourage.
Des professionnels racontent l’ESA : Les gestionnaires de cas : Dans le cadre de notre évaluation multidimensionnelle, nous sollicitons souvent l’équipe ESA pour apporter une expertise professionnelle sur les capacités restantes (et comment les utiliser) de la personne bénéficiant d’un accompagnement par notre service de Gestion de cas. Le bilan de ces séances de réhabilitation apporte un éclairage des possibilités à exploiter et des services à mettre en place, dans un souci d’amélioration qualitative du quotidien, tantà la personne qu’à son entourage. Nous avons pu observer chez des personnes porteuses d’une pathologie Alzheimer ayant un comportement d’opposition, une amélioration de ces situations par la révélation de
ressources surprenantes. Notre partenariat avec l’équipe ESA contribue à la construction d’une méthode de travail qui permet du lien entre les différents professionnels autour de la personne par les préconisations apportées.
L’équipe ESA est encore insuffisamment repérée par les professionnels du champ médical. Pour autant, quand on présente ce service, les médecins adhèrent et valident les demandes d’intervention.
Un médecin : les interventions de cette équipe sont très positives, elles permettent à la personne d’être valorisée et d’avoir du temps pour elle.
Une évaluatrice PA/PH du CLIC : l’intervention de l’ESA a amélioré le maintien à domicile de la personne âgée sur différents points. Avant le passage de cette équipe, la personne était très repliée sur elle-même avec une importante désorientation dans le temps, elle s’opposait aux aides extérieures, les aidants (la fille et le mari) étaient épuisés physiquement et psychologiquement et avaient beaucoup d’interrogation sur la maladie. Il existait un climat de tension et d’inquiétude au sein de la famille.
Après l’intervention de l’ESA, une amélioration des repères temporaux a été constatée chez la personne âgée ainsi qu’une acceptation des aides extérieures. Certains actes du quotidien ont pu être récupéré avec
une guidance grâce à un entrainement (la toilette, la préparation des repas…). Les aidants ont été mis en confiance et soulagé par l’apport de connaissances et des conseils adaptés donnés par l’ESA. Après l’acceptation des aides extérieures, une coordination a été faite par cette équipe auprès desprofessionnels (l’IDE et les aides à domicile).

Deux équipes ESA sur le territoire


BAGNOLS SUR CEZE
1 Esplanade du Mont Cotton
30200 BAGNOLS SUR CEZE
Tél. 04.66.89.89.30
Interventions sur les cantons de Bagnols sur
Cèze, Pont St Esprit et Roquemaure


UZES
1 avenue Foch BP 81050
30701 UZES Cedex
Tél. 04.66.04.75.20
Interventions sur les cantons d’Uzès,
Redessan et Villeneuve les Avignon

]]>
La Charte de l'accompagnement à domicile http://www.maia-ugr-gard.org/a/606/la-charte-de-l-accompagnement-a-domicile/ Wed, 01 Mar 2017 08:47:23

 CHARTE DE L’ACCOMPAGNEMENT A DOMICILE

 

Cette charte engage collectivement les partenaires dans une démarche de qualité et de responsabilité, fondée sur un certain nombre de valeurs reconnues au plan national et international.

Les professionnels intervenant dans le cadre de l’accompagnement à domicile s’engagent à prendre connaissance, accepter les termes de cette charte et à respecter les principes y figurant.

Les limites de l’accompagnement à domicile pourront être posées lors d’une concertation (proches – intervenants médico-sociaux – soignants) et bénéficier d’une réflexion éthique.

1. Le libre choix

Toute personne accompagnée garde la liberté de choisir son mode de vie. Ses désirs doivent être respectés en tenant compte de ses capacités de jugement (la famille et les intervenants doivent respecter le plus possible son projet de vie).

 

2. Le lieu de vie

Toute personne accompagnée a la liberté de choisir son cadre de vie. Les intervenants doivent le respecter dans la mesure du possible, ainsi que ses rythmes et ses habitudes de vie. Son lieu de vie doit être adapté, autant que faire se peut, à ses besoins et ses handicaps.

 

3. La vie sociétale et culturelle

Toute personne accompagnée doit être encouragée à maintenir et développer ses capacités et ses ressources. Sa vie culturelle, sa liberté de conscience religieuse et philosophique doivent être respectées. Il est important d’inciter les aidants à maintenir un réseau sociétal élargi, à participer et à  partager leurs expériences.

 

4. Le rôle de l’entourage

Les liens affectifs doivent être respectés. Il faut conforter la famille dans son rôle et la soulager, autant que possible, de tout soin. Il est indispensable aussi bien pour le professionnel que pour l’entourage de partager une exacte compréhension des rôles : le soignant soigne, le proche aime, et ce pour une meilleure prise en charge de la maladie et de son évolution.

 

5. La protection des personnes vulnérables

Toute personne en situation de vulnérabilité doit voir  ses biens et sa personne protégés. Chaque intervenant familial ou professionnel doit, si besoin après concertation, être en capacité de solliciter ou de mettre en place les mesures adaptées dans l’intérêt de la personne.

 

 

 

 

 

 

]]>
Groupes de parole http://www.maia-ugr-gard.org/a/589/groupes-de-parole/ Wed, 13 Sep 2017 13:57:26 Uzès

Les vendredis de 14h à 16h

dans les locaux de l'hôpital d'Uzès

  • 24 mars
  • 28 avril
  • 23 juin
  • 28 juillet
  • 22 septembre
  • 17 octobre
  • 24 novembre

 

Bagnols sur Cèze

Les vendredis de 14h30 à 16h30

Maison des associations 95 route de Lyon

  • 14 avril
  • 12 mai
  • 09 juin
  • 08 septembre
  • 13 octobre
  • 10 novembre
  • 08 décembre


Renseignements et inscrptions 04.66.21.03.09 alzheimer.gard@wanadoo.fr

 

Voir la plaquette :

]]>
Café des aidants à Alès http://www.maia-ugr-gard.org/a/554/cafe-des-aidants-a-ales/ Wed, 13 Sep 2017 13:57:47 Café des aidants à Uzès http://www.maia-ugr-gard.org/a/489/cafe-des-aidants-a-uzes/ Wed, 13 Sep 2017 13:58:05 Le café des aidants est un lieu, de temps et d'espace d'information, de rencontres. Il est ouvert à tous les aidants sans distinction liée à l'âge ou au type de dépendance de leur proche. Les rencontres font l'objet d'un programme thématisé, où l'on échange sur la situation de son proche, sur les relations avec les professionnels d'intervention, les autres membres de la famille, la conciliation avec la vie professionnelle. Il permet également de trouver des informations concernant les aides financières, les lieux-ressources, les démarches à accomplir...

Les rencontres sont basées sur un principe de convivialité "autour d'un café" , sans jugement et en toute confidentialité.

]]>